Autodéfense pour les femmes en situation de handicap

Avec l’ARCAF, nous proposons des stages Riposte à destination de femmes vivant avec différents handicaps.

Les animatrices de la méthode Riposte se sont formées auprès d’instructrices spécialisées dans l’autodéfense pour femmes, et ont reçu différentes formations complémentaires pour favoriser l’accessibilité avec des stages spécifiques :

  • formation au sein du le Centre de Prévention des agressions de Montréal pour l’adaptation des stages d’autodéfense aux différentes réalités fonctionnelles.
  • formation en cours en Langue des signes française (LSF).
  • formation sur 2 ans en cours auprès de Lydia Zijdel avec le projet No Means No qui réunit plusieurs associations au niveau européen (Belgique : Garance, AVIQ ; Allemagne : Unvergesslich weiblich, Wendo Marburg, BV FeST ; France : ARCAF, Faire Face, Impact, Lorelei ; Pologne : Fundacia Autonomia)

Pour les stages spécifiques les pratiques physiques et verbales, le contenu, les mises en situations tiennent compte des différentes expériences et réalités des participantes, du rythme, de l’énergie, des capacités de chacune, quel que soit la mobilité, le degré d’autonomie, ou le fonctionnement.

Un stage Riposte de 2 jours pour les femmes en situation de handicap moteur aura lieu à Nanterre (92) en novembre 2020 et des événements sont prévus à Toulouse à l’automne (pour plus d’infos, contactez l’association Faire Face).

Vous faites partie d’une association, d’une mairie ou autre et vous souhaitez proposer des stages et des ateliers pour des femmes en situation de handicap?

Contactez-nous !

Paris : arca-f@riseup.net ou tel/SMS : 07 85 99 74 60

Marseille : stages.riposte.13@gmail.com ou tel/SMS : 07 66 32 47 66

Nous nous déplaçons dans différentes régions ou pouvons vous mettre en contact avec les associations partenaires à Lyon, Montpellier et Toulouse.

Au premier plan à gauche, Lydia, dans son fauteuil avec un t-shirt noir est de dos. On comprend qu'elle démontre une clé en de bras sur Pyrrha qui est à droite au premier plan avec un polo rouge et un pantalon gris foncé. Pyrrha a un genou à terre et exagère son attitude en ouvrant grand la bouche et faisant une grimace pour montrer la douleur que produit la clé. Un groupe de femmes dont certaines sont en fauteuil sont au second plan et de face. Elles éclatent de rire, notamment une qui a un voile jaune, une chemise à fleurs claire et un pantalon d'un turquoise vif renverse sa tête en arrière en riant.
Cette photo provient de la page Facebook Lydia Zijdel Foundation, elle a été prise lors d’une formation en Jordanie en 2015. Au premier plan : Lydia Zijdel (de dos en noir) démontre une pratique avec Pyrrha Singerling (en rouge qui joue la douleur en faisant une grimace).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s